Y avait-il un coyote ?

, Partager

Les squelettes d’oiseaux du crétacé sont souvent rares et comprendre la paléodiversité et la paléoécologie est souvent compliqué pour les scientifiques. C’est pourquoi, l’observation des empreintes fossiles est très importante pour comprendre la diversité aviaire du crétacé.

Martin Lockley, paléontologue au "Dinosaur Tracks Museum" de l’Université du Colorado à Denver, a identifié dans une carrière chinoise (province de Shandong) des traces de pas d’un oiseau coureur (Geococcyx californiana) qui dateraient de plus de 110 millions d’années. Ces traces seraient 50 millions plus anciennes que les précédentes empreintes découvertes.

Les scientifiques s’attendaient à identifier des empreintes d’un oiseau marin. En général, les fossiles d’oiseaux du crétacé sont des échassiers, des rapaces mais pas des oiseaux coureurs. Généralement les oiseaux ont trois griffes orientées vers l’avant auxquelles s’oppose un doigt plus puissant. Les traces retrouvées en Chine montrent la présence de deux doigts orientés vers l’avant et deux vers l’arrière. Ces empreintes sont caractéristiques des zygodactyles auxquels appartiennent les oiseaux coureurs. En se fondant sur l’écartement des traces et la taille estimée de l’oiseau, les scientifiques pensent qu’il mesurait environ 50 cm pour un demi kilogramme. La vitesse de sa marche a été calculée à 8 km/h.
Cet oiseau coureur ne possède pas d’ancêtre commun avec les oiseaux préhistoriques. Il semble qu’il a évolué indépendamment des autres oiseaux.

Pour Gerald Mayr, ornithologue du Seckenberg Research Institute de Franckfort, les zygodactyles n’ont pas d’avantage sélectif par rapport aux autres oiseaux coureurs qui possèdent souvent trois griffes.

Selon Jerald Harris, paléontologiste du "Dixie State College" de Saint George, Utah, personne ne comprend pourquoi les oiseaux coureurs ont cette forme de pieds. Il estime qu’à l’origine, les ancêtres de ces oiseaux devaient certainement vivre dans les arbres et ce n’est qu’ensuite qu’il se sont spécialisés pour la course et la vie sur la terre ferme.

Source :


- "Earliest zygodactyl bird feet : evidence from Early Cretaceous roadrunner-like tracks". (2007) Lockley MG, Naturwissenschaften. 94(8) pp657-65
- http://www.nature.com/news/2007/070709/full/070709-12.html

Rédacteur :

Brice Obadia deputy-sdv.mst@ambafrance-us.org - Hedi Haddada attache-sdv.mst@ambafrance-us.org - Sophia Gray assistant-sdv.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….